Cyclones en série : Maria, après Irma, José, frappe à son tour les Antilles Françaises et la caraïbe

Quand on croit qu’il n’y en a plus, il y en a encore.

Cette saison cyclonique fera date dans les Antilles. 2017. Année noire. Saint Martin, Saint Barthélémy, Marie Galante, Les saintes, la Dominique… Dévastées !

Harvey, Irma, José… Maria… De jolis prénoms pour des montres d’eau, de vents qui sèment désolation et peur.

Au delà du nombre de cyclones, ce que je retiens, la force des phénomènes (4/5), la rapidité de la montée en puissance.

« Je n’oublierai jamais ce mardi 18 septembre, en partant le matin travailler, Maria était de force 1, le soir en rentrant, force 3 et dans la nuit, j’apprends aux informations : force 5. Panique. »

Ce soir, heure française, après un affaiblissement à 4, le cyclone est repassé en force… 5 et frappe Puerto Rico.

Je crains fort que nous ayons encore un ou deux phénomènes de ce type car la saison cyclonique est loin d’être achevée et cette série paraît prédictive.

Que donnera 2018, 2019… Si les états ne se mobilisent pas sérieusement contre le réchauffement climatique ? Inquiétude.

MVP.

Les dégâts de Maria et son passage en vidéo, nous voilà peu de chose face à la nature : (…)

Poursuivre la lecture « Cyclones en série : Maria, après Irma, José, frappe à son tour les Antilles Françaises et la caraïbe »

CYCLONE IRMA 06/9/17 aux Antilles – Une tragédie climatique « En Marche » vers un scandale d’état : Quels défis pour demain ?

Article rédigé pour tous les sinistrés et leurs familles, en hommage aux victimes décédées. Des Antilles aux continents avec une pensée particulière pour l’île de saint Martin. 

Pour consulter leurs témoignages sur la réalité des premiers secours : Veuillez cliquer ici


Moment cruellement historique.

Un cyclone sans précédent a frappé les Antilles la semaine dernière (6 septembre 2017) : Saint Martin, Barbuda, Saint Barthélémy, les îles vierges… ont été touchées par ce phénomène de grande envergure.

La Guadeloupe, la Martinique… Par le miracle des caprices du ciel, épargnées.

  • Irma, ouragan majeur de force 5, vient de battre un triste record jamais inégalé dans la région, après, notamment, Harvey (2017), Luis (1995) de catégorie 4 :

Irma – Ce monstre météorologique a généré des vents à 295 km /h pendant 33 heures, avec des rafales qui ont atteint 360 km/h, et il a provoqué des vagues de 10 à 12 mètres de haut. (sudouest.fr)

Même face à Hugo (1989) pourtant de catégorie 5 :

Hugo – « Il y avait des vents en moyenne à 230 km/h avec des pointes à 300. La seule différence notable avec l’ouragan Irma était qu’Hugo était un cyclone sec, c’est-à-dire sans les pluies diluviennes qu’il y a eu ce mercredi 6 septembre à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, qui sont un facteur aggravant »

Irma laisse derrière elle un décor apocalyptique, désolant et la détresse des sinistrés :

7790008868_la-baie-orientale-de-saint-martin-jeudi-7-septembre-apres-le-passage-d-irma

Suite (…)

Poursuivre la lecture « CYCLONE IRMA 06/9/17 aux Antilles – Une tragédie climatique « En Marche » vers un scandale d’état : Quels défis pour demain ? »